La source est évidemment une chose indispensable à la vie d’un chalet. Pour Chanin, elle se trouve dans le fond du petit ravin de Coirnavan. Il faut une dizaine de minutes pour y aller depuis le chalet, ensuite il faut attendre que les bidons se remplissent et 10 minutes pour revenir. Cela fait que la voyage à la source dure entre 1/2heure et 3/4 d’heure. Mais ce n’est jamais une corvée, plutôt un vérible plaisir tant l’endroit est beau, tranquille et sauvage. On y voit souvent des animaux, chamois, chevreuils, ou renards, et il y règne une atmosphère extraordinaire.

Quand on part du chalet, il faut se munir d’un Jerrican de 25 litres que nous portons sur une claie. Anciennement, les habitants de Chanin y allaient avec deux sceaux, un dans chaque main pour s’équilibrer.

Aller a la source

Cette source est d’une grande importance, parce que c’est le seul point d’eau de tout l’alpage, de toute cette énorme croupe d’herbe sur laquelle se trouve le chalet. Sans elle, pas de vie posible là haut. Nous espérons qu’elle ne se perdra pas. Cela dit, c’est une bonne source, son début est un peu plus faible fin août, mais elle donne toujours beaucoup d’eau et c’est rassurant.

Contre la chalet, se trouve encore aujourd’hui un gros tonneau en bois qui récupère l’eau du toit. Elle permettait de limiter les corvées d’eau à l’eau potable des humains, d’autant que les anciens étaient moins bien équipés que nous.

Et puis tout en haut de l’alpage se trouvait un "Gouille", sorte de mare où pataugeaient les vaches. Elle se remplissait naturellement, au printemps par la fonte des neiges, puis lors des gros orages où l’eau pouvait ruisseler. Laissée à l’abandon, elle était sèche quand nous avons repris le chalet, et nous n’avons jamais pu la remettre en eau. Cela reste un projet.

A côté de la source se trouve une cabane en tôle, ancien chalet de Coirnavan détruit par une avalanche, une tôle de garage a été montée pour y faire un abri. Aujourd’hui plus personne ne sait à qui cela appartient, et personne ne l’ayant revendiqué, c’est la mairie qui en est devenu propriétaire. (On la devine là dans son creux).

GentianneVue de la source de Chanin

 

De là bas, la vue est certes moins grandiose que de Chanin, parce qu’enfermée par la combe, mais cela lui donne du charme:

 

 

Cette année, la source coulait bien doucement. Il fallait preque 1/2h pour remplir un Jerrican de 25 litres. Il nous a semblé en effet qu’une certaine quantité d’eau semblait se perdre. Une seule solution: démonter la source pierre à pierre pour essayer de bien remettre en état le système de tôles et de pierres qui collecte l’eau.

Réparation de la source  Démontage de la Source

Puis tout remonter proprement:

Source de montagne

Et voilà, maintenant, elle coule beaucoup mieux: le Jerrican est rempli en quelques minutes.

La voici en vidéo… avec un petit visiteur à la fin.

 

On voit le visiteur avoir un peu de mal à avaler, il faut dire que l’eau est très très froide (quelques degrés). On peut s’y laver les cheveux, mais ça donne l’impression d’avoir un éteau qui vous serre la tête. Mais quand on revient de promenade et qu’il fait chaud, quel bonheur!

Tête dans l'eau

Ensuite, il faut revenir au chalet!

Quand j’étais jeune, mon record a été de deux jerricans de 20 et deux de 10 par dessus, ce qui fait 60 kilos, c’est dur! Maintenant, même avec 25 litres, il faut quand même se donner un peu de mal. Mais le chalet n’est pas très loin, et quand il apparaît c’est toujours une joie:

Chanin vu du chemin de la source

Ici à la pentecôte avec l’herbe encore jaune, et là en vrai: (Mais attention, il y a un méchant bruit de vent qu’il faudrait que j’enlève)

 

2 Réponses à “la source
de Chanin”

  1. Vermot Emile dit :

    De passage à Chanin le 11/7/2013 sur les conseils du gîte
    communal de la Villette.
    Merci pour le trace GPS car le sentier disparaissait parfois sous les hautes
    herbes. Balade sauvage et un petit coin de
    paradis à l’arrivée!
    On reviendra…

  2. DUTHOIT dit :

    Bonjour,

    Je voulais juste vous féliciter pour votre très beau site, pour votre histoire incroyable, qui fait réver.
    Je cherchais une location pour les vacances (j’habite Lille, un pays bien trop plat !) et je suis tombé sur votre site…
    Merci pour ce partage,
    Bonne continuation, et Bravo !

    Mr DUTHOIT Jean-Baptiste

Laisser un commentaire