chanin

16 avril 2007

VVacances de Pâques

Il fait grand beau au Villard. Faire le Jardin, ça a du bon, mais on ne peut regarder vers Chanin sans nostalgie

Jardin savoie

 

Cîme des Torches

 

Evidemment, le décor n’est pas le même, printemps et presque été en bas exposé au Sud, et là haut… c’est encore bien en neige. Mais on ne peut résister.Alors hop il fait beau, lever tôt pour avoir de la neige dure, raquettes, et on y va.Raquettes à neige

 

Surprise en montant… il y a des traces de skieurs, et de gens connaissant bien le secteur, ayant trouvé le chemin par l’"Arcosse", peu connu, indiqué sur aucune carte, et bien difficile à trouver en hiver, mais précieux parce que à l’abri des avalanches. Qui a bien pu passer par là? Il y a certainement moins d’une dizaine de personnes en tout capables de cela. J’énumère en montant…9h30, le chalet apparaît. Quel plaisir, toujours une émotion. Chanin dans la neige

 

Puis il s’approche lentement entre bleu et blanc Bleu BlancEt enfin à 10h j’y suis. Difficile de fleurir la croix comme il faut le faire. Mais quelques herbes sèches feront l’affaire, le Bon Dieu comprendra sûrement!Chanin de Face

 

Je fais le tour du Chalet, tiens mes skieurs mystère ont été bien corrects, rien d’abimé (bien sûr), et pas de restes de repas etc… c’est chic. Mais qui ça peut bien être?Entrer par la porte, il n’y faut pas penser, la neige est accumulée et bloque tout… Neige

Tout ce trajet pour rien?Non, c’est le miracle de Chanin: la porte de la grange est toujours dégagée, le vent doit tourner derrière, et fait une énorme congère de plus de deux mètres de haut, toujours il y a de l’herbe juste devant la porte et on peut avoir un petit coin agréable pour pique niquer… Congère

et on peut toujours ouvrir la porte en toute saison! Quant au chalet lui-même, il semble avoir bien passé l’hiver… Ouf tant mieux, ce n’est jamais évident. Un ingénieur m’a démontré qu’un simple vent de 100kmh faisait une force d’arrachement verticale sur le toit par un effet semblable à celui d’une aile d’avion de plus de 8 tonnes… (c’est le force de Bernouilli)

 

 

 

Mais il faut dire que la neige nous aide beaucoup. Elle monte de chaque côté sur le toit, et du coup, elle le bloque et le maintient solidement. Tant qu’elle est là, le vent peut souffler…Ski de Randonnée

 

 

 

Redescendu en bas, je n’avais toujours pas résolu le mystère de mes deux skieurs.Le fait que ceux à qui j’avais posé la question ne ne savaient pas non plus réduisait encore les possibilités. J’aurais pu finir par trouver, le pays n’est pas grand et Chanin est vu de loin et par beaucoup de gens…Mais quelques jours plus tard, je reçois un mail intitulé "chanin". C’est l’un de mes skieurs. Et c’est un ami… Il m’envoit même une photo. C’est bien gentil.

A bientôt… LP

Laisser un commentaire