chanin

Présentation

Bienvenue dans l’alpage de Chanin

chlet d'alpage
Chanin, avec vue sur le Mont-Blanc, au loin

Chanin: un chalet d’alpage en Savoie

Chanin est un chalet d’alpage en Savoie à 2200m d’altitude, dans la commune de Saint Jean d’Arves en Maurienne. Il était utilisé comme habitation durant les mois de juillet et d’août, et a été entièrement été reconstruit en 1992 par nos soins.

Pour le situer sur Google Earth, (si vous l’avez sur votre ordinateur), cliquez sur ce lien.

Nous vous proposons quelques éléments pour vous aider au cas où vous partageriez notre passion pour cette vie en altitude, et si vous voulez connaitre aussi notre histoire plus personnelle, vous la trouverez dans « Histoire d’une reconstruction »

+ nous vous proposons aussi quelques informations sur la vie dans un alpage de montagne telle qu’elle existait en Savoie jusque dans les années 1960.

Voici une photo de Chanin en 1982, alors qu’il était encore debout, mais déjà avec un trou dans le toit:

Et voici une photo de Chanin en 1992, à sa restauration (avec un toit en bardeaux comme avant):

Pour aller à Chanin, pas de route, il faut monter à pieds. Avec près de mille mètres de dénivelée en montée, il faut à peu près 2 heures et demi à 3 heures pour un bon marcheur pour y arriver depuis la route. Mais la montée est si belle que c’est un plaisir en soi. Et puis si vous avez le courage, vous pouvez monter encore 800 mètres de plus, et vous voilà à près de 3000m au sommet de la cime des Torches, belvédère exceptionnel sur la Meije, les Grandes rousses, les Aiguilles d’Arves et le Mont Blanc…

Un courageux l’a fait et a pris plein de photos en passant, du bas en haut, en passant par Chanin: Jean-Pierre Riond, accompagnateur en montagne. Voyez son album, découvrez les paysages de la montée à Chanin en attendant de les voir par vous mêmes…

Voir la page avec l’album de photos de la montée à Chanin…

Voici quelques liens qui donnent des informations sur les environs:

Des sites de passionnés d’architecture rurale dans d’autres régions

+ des portails Savoyards :

Liga de la Savouè

logo_cercle_pays_savoie_dem.gif

+ relations internationales :

 

+ Des fonds d’écran pour donner un air de montagne à votre ordinateur:

  • A voir en grand, puis enregistrer l’image…

 

IMG_0369L IMG_0342L
Chanin, toussaint 2016  

 

Et enfin un panorama du quart nord-ouest de la vue de Chanin, à la toussaint :

17 Réponses à “Présentation”

  1. Greg GIROLLEt dit :

    Salut Louis !

    magnifique le nouveau site de Chanin !
    je n’y suis pas remonté depuis 2005 où, avec mon cousin aujourd’hui décédé, nous avions bivouaqué au sommet des troches ! Quels merveilleux souvenirs, si près des Cieux !
    je pense y faire un saut l’été prochain.
    Dis moi quand tu y seras !

    Amitiées

    Greg

  2. dum flo dit :

    fidèle à votre site depuis 10ans, je suis toutes vos nouvelles, votre site rajeuni est une réussite.
    Skieuse à la toussuire, j ai découvert votre site internet via des liens.
    pourrait-on s ‘abonner à vos mises à jour?
    a tres bientot
    FD

    • chanin chanin dit :

      Merci pour ce message très sympa.
      Avec joie de vous tenir au courant
      Amitiés

      • HENRY dit :

        je découvre le site internet; super! j’ai pas mal traîné mes guêtres en montagne et dans l’Arvan et les Villards, il y a longtemps. Du coup votre site me donne envie d’aller voir Chanin, là-haut. La prochaine fois que j’irai à St Jean, je monterai!

  3. Senot Florentin dit :

    Bonjour,
    Cela fait déjà au moins 2 ans que pense vous envoyer un message, j’ai lu l’ensemble du site et j’adhère à 200%. Je me suis beaucoup intéressé à votre projet en 2009/2010 car j’avais exactement le même objectif que le votre, de retaper un chalet d’alpage! Et aujourd’hui je l’ai fait et je trouverai intéressant de vous partager quelques photos! Je suis en Haute Savoie. L’idée de crée un site internet à l’image du votre pour encourager les gens à maintenir le patrimoine montagnard à travers ces magnifiques chalets d’alpages… Je suis en pleine année d’étude car j’ai 21 ans mais je m’y attellerais dès que j’aurais plus de temps. J’espère une réponse de votre part et pourquoi pas un mail afin de faire passer quelques photos!
    Amis montagnard Salut !

  4. canac dit :

    Merveilleuse refonte de votre site!
    A tout ,tout bientôt…

  5. Bonjour,

    d’abord, grand merci et bravo pour cette admirable aventure, pour les histoires, l’histoire (féru de lecture topographique, je repère les touffes de rhubarbe sauvage à des kilomètres), les photos. Bravo pour l’ancestral chemin muletier à travers les arcosses. Pour faire vite, je parcours parfois quelques alpages depuis mes culottes courtes. Au cours des randonnées (à pieds, à ski), je n’aime rien tant qu’arriver. L’arrivée a ceci d’ambigu qu’on quitte l’effort presque à regret.
    Il y a bien sur l’instant sublime où, le chargement tombé de l’épaule, on se retourne vers l’aval pour savourer le panorama, y déceler son itinéraire depuis le fond de la vallée, reprendre son souffle et, pour ma part, ne pensant plus à rien, rouler et fumer une cigarette en dépit du vent glacé. Mais l’instant prodigieux de l’arrivée, c’est un peu avant, les 50 ou 100 derniers mètres, sitôt qu’on aperçoit l’endroit pile où l’on sait qu’on va poser son sac à dos. Quelque chose se passe dans le corps, sérotonine, adrénaline et dopamine grouillent encore dans les chairs, s’équilibrent, et survient alors comme une déflagration intérieure, un relâchement délicieux, doublé du plaisir d’allonger encore quelques foulées.
    A cela il faut ajouter que j’aime bien grimper pour ne pas redescendre avant quelques jours. Et tant qu’à faire, dénicher sur le chemin un petit chez-soi provisoire en guise de bivouac. Aussi ai-je la passion des cabanes, des abris, des refuges non commerciaux peu fréquentés, tout juste équipés de ce que les utilisateurs épisodiques veulent bien y laisser, et des chalets d’alpages.
    Pour dire vrai, je vis à Mâcon. Les occasions de vadrouiller étant rares, je ronge mon frein en fouinant internet, explorant chaque recoin des Alpes sur Google Earth et d’autres sites. Ces flâneries cybernétiques m’ont offert des trésors parfois révélés par les balades réelles ainsi préparées, trésors auxquels je me suis attaché au point d’envisager la rencontre de leur(s) propriétaire(s). Voilà donc des lustres de rêve en couleur, attardé auprès de ruines encore récupérables mais hors de prix ou entachées de conflits d’héritiers, etc.
    Aussi comprendrez- vous mon exaltation lorsque je suis tombé sur le chalet de Chanin ( http://chanin.net/index.php/ ). Je vous prie de croire que je connais mentalement la croupe comme ma poche. J’irais à la source les yeux fermés. La visite de votre site m’a occupé de longues heures, et je suis certain de ne pas louper le chemin le plus court, y compris à ski.
    Cela dit, je médite d’acquérir (bien que je n’en possède pas le moyen) un chalet de haute altitude. Une piste dans la vallée de la Clarée, une autre dans le sud des Aravis, au dessus d’Ugine. Un de mes critères est l’enneigement, une de mes exigences est l’altitude (1500 / 2000 mètres), le but étant de passer un hiver ou plusieurs en quasi autarcie, concept qui implique, dans le retapage, des travaux d’isolation thermiques conséquents. Une autre exigence absolue serait de conserver l’aspect du chalet tel qu’il était aux dernier temps de sa vie. Je passe sur les difficultés inhérentes au projet, sachant qu’il exigera un budget utopique et beaucoup de diplomatie.
    Pour le reste, je me débrouille assez bien pour ce qui est de bricoler (j’ai particulièrement apprécié la monographie sur le comportement du clou).
    Peut-être aurons nous l’occasion d’en discuter un jour, je me suis dit que la gouille, si elle est toujours à sec, abriterait peut-être une petite tente. Tous mes vœux pour le Chanin, nid d’aigle incomparable. Encore bravo ! Niko Vayssié 28/10/14

    PS : Toujours très attentif aux actualités relatives à Chanin, j’éprouve une grande sympathie pour la famille Pernot. Je sais pouvoir rencontrer Louis et Marc, sur les lieux de leurs ministères pastoraux respectifs, et serais ravi de bavarder à l’occasion de Luth, de ruches sur les toits de Paris, et de Théologie, à la quelle mon athéisme viscéral ne m’empêche pas de m’intéresser vivement. Cordialement, N.

    • chanin chanin dit :

      Merci, bien sympa. Vraiment sympa. Et avec joie de se croiser un jour.

      Je comprends votre fourchette d’altitude, mais personnellement, je ne me sens en montagne qu’au dessus de 2000, c’est alors qu’il y a une fraîcheur, une finesse de l’air, le silence dû à la plus grande rareté des oiseaux et des insectes, l’effort pour monter, la vue, et les effets spectaculaires du mauvais temps en altitude (rarement vécu, et heureusement pour elles, par les personnes qui n’ont pas de chalet…

      Mais on pourrait aussi voir tout à fait l’effet inverse et les inconvénients.

      Pour votre projet d’hivernage, peut-être que vous pourriez trouver plutôt un ensemble vielle ferme de fond de vallée perdue et inaccessible l’hiver, vers 1200-1500m, et son chalet d’alpage associé au dessus de 2000-2300 pour un séjour de mi-juin à septembre ? Cela ferait un ensemble sympa et cohérent, qui permettrait de restaurer ces demeures dans leur authenticité et de les utiliser selon leur vocation.

      Pour votre athéisme, il vaut mieux être un peut trop agnostique, voire athée que pas assez ! Louis et moi avons une vision ouverte de ce que l’on peut entendre par « Dieu », et il y a bien des façons de s’intéresser à cette notion…

      Avec mes amitiés fraternelles

      Marc

  6. lapointe serge dit :

    Bonjour,
    vous présentez un batisse à St Sorlin, pres de la petite chapelle qui fut utilisée comme colonie de vacances!!! Cela est bien vrai, originaire du 62(Avion) j’y ai passé 2 ans de suite (1958/1959) des vacances supers en « colon ». Une de mes sœurs en 1959 était monitrice et Mr Gensane en était le directeur!!! (En plus d’être le prof de sciences nat au cours complémentaire d’Avion!!)
    Si par chance d’autres « colons » de cette époque vous contactent merci de me le dire!!! Je recherche un certain Jean Pierre Boursier et une Eliane Flandrin de Noyelles sous Lens 62
    merci
    serge

  7. Maurice Guille dit :

    Bonsoir

    Je ne trouve pas votre mail sur le site

    Cordialement

    Maurice Guille

  8. Lambot Roland dit :

    Bonjour Monsieur Pernod,
    Félicitations pour votre site (que je connais depuis quelques années) et surtout pour votre réalisation à Chanin (je suis passé par là il y a de nombreuses années – avant votre acquisition – en montant aux Torches).
    Pouvez-vous me donner votre adresse mail : j’aimerais vous envoyer quelques récits de mes rencontres avec Robert Vial (dit « Chamois ») que vous avez connu et apprécié.
    Merci
    R. LAMBOT

  9. colle dit :

    bonjour, regardant souvent vos cpa de st sorlin(que je collectionne aussi), je vous contacte au sujet de la cpa « l’auberge de la balme »: sur cette carte on voit une pub pour l’auberge qui se situe sur le chemin des prés plans, cet hotel existe encore; a gauche de la carte on aperçoit le hameau des vachers avant 1944 car il y a encore dessus la maison de la grandmere de mon mari;donc la photo a du etre prise pres de la route qui va de l’église au plan du moulin. bonne continuation maryse (de seine et marne)

    • chanin chanin dit :

      Merci pour ces précieuses indications, j’ai donc mis à jour ma notice grâce à vous.
      J’aime beaucoup le hameau fantôme des Vachers, apparemment, il a été très important, avec même une école, et aujourd’hui plus que deux maisons qui tiennent debout que des ruines, et des sources partout. Quel drôle d’endroit.

  10. lapointe dit :

    qui se souvient de L’Ornon, l’OUillon et autre Corbier avec ces balles de foin qui descendaient sur cable????? de la montée à la Croix de fer par les colons!!!

Laisser un commentaire