chanin

Toussaint 2015

Visite d’avant l’hiver à la Toussaint 2015

La Toussaint peut offrir des situations très contrastées… Là chance, temps sublime et pas encore de neige.

IMG_4355

Surprise en arrivant, une bonne âme a monté notre bois… (L’été on coupe des « arcosses »  (aulne vert) tout en élargissant le chemin, on les laisse sécher un an (pour qu’ils soient moins lourds) puis on les monte à dos. Un promeneur bienveillant donc avisant un de nos tas l’a monté. C’est chic.

IMG_4334

On en profite pour monter plus haut voir les chamois…

IMG_4371

 

 

 

 

 

 

 

Puis du temps merveilleux passé en montagne:

IMG_4353

IMG_4356

IMG_4361

 

 

 

 

 

 

Et le chalet bien hermétiquement fermé pour supporter l’hiver où il aura à subir pendant plus de six mois l’enfermement dans la neige avec des vents à plus de 100km/h sur son arête, on peut redescendre…

IMG_4338

chanin

Eté 2015

Une semaine entière de beau temps passée en montagne, une merveille pour commencer l’été à la fin juin

Chanin et les Aiguilles d'Arves

Sur place: du bon temps: après la fatigue de la montée, le repos:

ArriveeTable

Et d’autant qu’en bas, c’est la canicule. A 2200m d’altitude, il fait environs 15°C de moins qu’en plaine. Nous avons une campagne climatisée.

Et puis, l’appel de la montagne, on part se promener

Arriere-Cochons

En montant dans l’herbe, Martin a même retrouvé son iPhone qu’il avait perdu en montant à ski à Noël dernier (voir les actualités de 2014). Et surprise… Il marche encore!.

Maitre

En étant courageux, on peut même aller au sommet de la Cîme des Torches à presque 3000m.

Vue magnifique, du massif de la Meije d’un côté au Mont Blanc de l’autre.

 

Kairn

Le sommet de la Cîme des Torches.. Ouf, c’est tout de même fatigant!

Et on voit même le chalet tout petit en bas… (Petit point blanc en bas de la langue d’herbe)

Vue-Agnelin

Au programme également: faire les foins. Il faut bien renouveler nos litières…

Foins   Barillon   Grange

Et aussi: d’autres travaux utiles: tous les ans quelques centaines de mètres de chemin à restaurer (le chemin de Chanin fait presque 10 km au total à entretenir). Là, c’est le chemin de la source qui devenait difficile à pratiquer, surtout avec 40 kg d’eau sur le dos, le piochage s’imposait.

Chemin-source

Et le retour au chalet de la source est toujours le bonheur d’une belle apparition:

De-source

Et puis encore et toujours du piochage, cette fois, l’histoire sans fin de tentative de remettre de l’eau dans notre mare (la « gouille »). L’idée cette fois, bien réaménager la petite combe qui devrait l’alimenter lors des orages… on verra: (mais pour l’instant plus d’eau sur notre front que dans la gouille).

Gouille

Et retour au chalet:

 

Arriere

 

 

pour voir le magnifique panorama:

Panorama

 

Et puis il n’y a plus qu’à redescendre, retrouver notre maison plus confortable dans le village:

Jericho

Et redescendre dans la vallée pour aller prendre le train.

Là aussi choc des cultures: Notre vieille Land Rover est laissée pour la jolie voiture de notre ami qui nous amène à la gare:

LandRover   Maseratti

Aiguilles

 

 

 

 

 

Ski à Chanin

Ski à Chanin

A Noël, Chanin est déjà bien dans la neige, l’idée de passer une nuit là haut germe, il n’y a qu’à préparer les skis:

Départ en voiture de Pré Rieux

Départ en voiture de Pré Rieux

La Land est débrouillarde, mais elle n’ira pas beaucoup plus loin!

Ensuite monter et monter, mais les journées sont courtes à Noël, et ce ne sera qu’à la nuit tombée que nous arriverons au chalet:

Arrivée au chalet

Arrivée au chalet

Après une nuit fraîche, il fait plutôt beau,

Chanin à Noël

Chanin à Noël

Alors on peut continuer à monter: on rechausse les skis et on monte :

Martin-Depart-Chalet

Départ du chalet en peaux de phoques

 

Chalet vu de haut en montant

Chalet vu de haut en montant

 

 

 

 

 

 

 

On s’élève vers la cîme des Torches:

Peaux de Phoque

Montée à peaux de phoque

Et on nous voit monter en tout petit depuis le village (Le Villard):

Skieurs au dessus du chalet

Skieurs au dessus du chalet

Et finalement, arrivant sur la crête, on ne prendra pas le risque de continuer beaucoup plus loin!

Ski sur l'arête

Ski sur l’arête

Alors on enlève les peaux de phoque et on se prépare à la descente.

Sur l'arête

Terminus sur l’arête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La descente est difficile, la neige très croûtée au départ, c’est l’occasion de perfectionner ses virages sautés. Et quelques bonnes chutes, en arrivant au chalet Martin s’apercevra qu’il a perdu son iPhone dans une chute. Pas le courage de remonter! Il sera retrouvé début juillet dans l’herbe, six mois plus tard, rechargé, il fonctionne parfaitement!

Descente: le père style chasseur alpin vintage avec des skis « haute route » de 1970 et des souliers à lacets en cuir.. et le fils en paraboliques:



Et enfin on arrive:

Arrivé au chalet

Arrivé au chalet

A bientôt!

Comme d’habitude, on profite de la Toussaint pour faire une dernière visite au chalet avant l’hiver, vérifier que tout est bien fermé, et le préparer à passer ces quelques mois particulièrement rudes.

Il y a déjà de la neige et l’ambiance est sombre. Le chalet semble bien loin là haut sur sa crête (on le voit tout petit qui se détache sur le ciel).

Chanin vu depuis le bas du chemin de montée.

Chanin vu depuis le bas du chemin de montée.

Mais à force d patience, ça avance, et on arrive sur la « reine de Chanin » (synclinal perché juste sous le chalet):

IMG_0345

En arrivant au chalet, surprise, un des sacs de sable que nous avions voulu monter cet été et qui était resté sur le bord du chemin est arrivé miraculeusement devant la porte du Chalet. Merci au généreux courageux anonyme. En général, on trouve plutôt que le sac est trop lourd que trop léger!

IMG_0347

Un petit tour à la source pour s’approvisionner, elle est déjà bien gelée, mais encore utilisable…

IMG_0352

Après une bonne nuit, il fait froid, mais grand beau!

 

IMG_0360

Alors on part se promener voir les chamois… et nous avons la chance d’en croiser un bon nombre, comme souvent d’ailleurs.

IMG_0364 IMG_0363

IMG_0362

Et la vue est magnifique!

IMG_0369

 

Puis retour vers le chalet:

IMG_0371

Et travail de rangements…

IMG_0373IMG_0376

Et on est prêts à redescendre. Il n’y a plus qu’à fermer le chalet:

IMG_0389

Et au revoir!

IMG_0375

 

 

 

Un grand projet pour ce mois d’août: le mur du fond de l’écurie, enterré sous la porte arrière de la grange menaçait ruine, il penchait de plus en plus, avec 1 mètre de surplomb, il risquait de s’écrouler un jour entraînant des dommages considérables. Il fallait donc intervenir. Mais difficile de monter des matériaux là haut, il faudra donc faire l’essentiel en pierres sèches. Mais tout de même monter un peu de chaux et de sable pour faire les jonctions.

Quand nous sommes prêts, départ en Land Rover depuis la maison du Villard:01-Depart-Land

Puis on essaye d’avancer un peu avec les motos, ici un sac de 40kg de chaux bien ficelé sur la trial… Pas facile, mais ça permet tout de même d’avancer un peu. 02-Trial-Ciment

 

 

Mais rapidement, ça devient trop compliqué, le chemin boueux fait patiner, le sac tourne et il faut le remettre sans cesse. Bref, plus qu’une solution: le mettre sur le dos et en route!

03-Chaux-Dos

Ensuite, il faut traverser la lugubre combe du Vallon,

07-Vallon

Et monter, monter, monter, il n’y a que ça à faire…

04-Montee-4   05-Montee-Etais06-Mottey

Enfin une petite pause sous le bouleau: 08-Pause-Boulot

On passe par la reine de Chanin, 09-Reine

 

 

et on arrive sous la maison:    10-Presque-haut

Et enfin on y est, il n’y a plus qu’à fleurir la croix avant même de poser le sac, c’est une tradition ancestrale!

11-Fleur-Croix

 

 

 

Et on peut poser les matériaux: un étais, un sac de chaux de 40kg, et deux fois plus de sable. Ouf! 12-Mission-accomplie

Enfin on peut entrer dans le chalet…  13-         se retrouver chez soi: 14-Buffet

 

et profiter un peu!                     15-Ouest

Mais ce n’est pas encore les vacances, il faut aller chercher de l’eau à la source, randonnée d’encore une demi-heure aller et retour, mais c’est tellement beau que tout le monde est volontaire en général!

16-Eau

 

 

 

 

 

 

 

Et que c’est beau quand on revient vers le chalet:

17-De-Source

Le lendemain, il ne fait pas beau,

18-Pas-Beau

mais ça se lève joliment:     19-Leve

Et puis il faut penser à se mettre au travail,

D’abord démonter le vieux mur,  20-Mur-Bas retirer toutes les pierres… 21-Reconstruction

Ca fait un gros trou devant la porte de la grange: 22-LP

 

Et ensuite reconstruire: 23-Macon  pierre par pierre  24-Mur-Enf

Et voilà, fini, c’est tout beau: 25-Fini

avec à l’extérieur une petite fenêtre pour éclairer et aérer l’écurie qui existait jadis et que nous n’avions pas refaite:

Et voilà, pourvu que ça tienne bien!!!

28-Arriere-

 

27-LP-Cow                30-Tranche

A bientôt!

 

29-Chanin-Aiguilles

Fin juin, petite escapade en montagne volée sur les derniers jours d’école.

Chanin

Chanin

D’abord des reconnaissances pour rendre le chemin pratiquable, il y a toujours des arbres en travers. C’est donc à la tronçonneuse de parler. Heureusement, les chasseurs de la région nous ont aidé et fait un travail formidable. Là, petite vidéo de la descente avec un sac et tout le matériel… et Hippolyte sur la moto en plus entre les jambes.


Et puis enfin on peut monter sérieusement pour quelques jours. Mais il y a toujours du matériel à monter… Le sac va être lourd pendant les 2h3/4 de montée!

IMG_2534

Montée en alpage

Enfin, on arrive bientôt: belle lumière au soleil couchant:

IMG_2538

Sur le chemin de Chanin

Et, bien sûr, on oublie pas de fleurir la croix du chalet en arrivant (première chose à faire avant de poser son sac)!

bouquet de fleurs

Le bouquet pour la croix

 

Ensuite, le lendemain: activités diverses: promenades, glissades sur la neige (Ramasse) encore très abondante à cette époque.

Descente en ramasse

Ramasse sur la neige

et puis corvée de bois! Il faut se souvenir qu’à 2200 m d’altitude, les arbres ne poussent pas. Pour avoir du bois, il faut donc descendre jusqu’à la limite des arcosses, couper des branches assez grosses (ce qui peut se jumeler avec une amélioration du chemin). Ensuite, laisser reposer ces branches coupées sur place un hiver pour qu’elles sèchent, puis l’été suivant les monter à dos d’homme au chalet. Ici, Martin souffre sous un chargement de plus de 50 kg.

Montée du bois au chalet

Montée du bois au chalet: arcosses

IMG_2569

Difficile montée!

 

 

Le soir, une sympathique partie de cartes pour se reposer,

IMG_2575

Jeu de carte dans le chalet

Mais il ne fait pas toujours beau à Chanin, même si les photos pourraient le laisser croire. Même que quand il faut mauvais, il fait très mauvais. Mais ce n’est pas grave, la montagne a un charme particulier et une ambiance formidable.

IMG_2576

Mauvais temps en montagne

IMG_2577

Chanin dans le mauvais temps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Et puis on redescend, et on retrouve sa maison dans le village, ambiance moins absolue, mais un peu plus de confort!

IMG_2585

Le Villard à Saint Jean d’Arves

 

 

Bon, c’est vrai qu’on ne le voit pas en premier plan, mais il est quand même d’une certaine façon vers le centre de la photo qui sert de publicité pour le pays de « Savoie Mont Blanc », et les aiguilles d’Arves aussi. Voilà des gens qui ont du goût.

pub Savoie-Mont Blanc

L’hiver a été très enneigé, n’ayant pas beaucoup de goût pour les avalanches, nous n’avons pas été visiter notre chalet cet hiver. Mais le printemps étant là, il faut en profiter.

Chanin en mai

Chanin en mai

Comme souvent à cette période, le temps n’est pas fameux pour partir. Nuages bas et averses. Mais cela ne décourage pas le montagnard! Un peu de moto pour s’avancer, mais que les puristes ne s’offusquent pas, il reste quand même plus de deux heures à pieds ensuite!

IMG_2410

En cours de route, ramassage de morilles, ça enrichira le dîner!  

Et une fois arrivé, le temps n’est pas meilleur, mais le chalet a parfaitement bien passé l’hiver, c’est toujours un soulagement!

IMG_2418

Dans la maison, il ne fait pas chaud… mais le poële permet d’augmenter de presque 7 ou 8 degrés la température ambiante tout en préparant le dîner:

IMG_2413

IMG_2415

 

 

 

Le lendemain, le temps est meilleur, il faut encore bien remuer le foin dans la grange, en effet, la neige entrant pendant l’hiver a fondu en faisant de l’eau,  et il faut traquer toute trace de foin humide qui pourrait pourrir les bois (c’est en partie de ça que le chalet est mort avant 1992),  tout remettre en ordre et se promener un peu alentour.

IMG_2430IMG_2420

 

IMG_2425IMG_2426

IMG_2428

IMG_2421

Et après un petit « selfie » pour sacrifier à la mode, on redescend vive la ramasse!

IMG_2431

IMG_2432

 

Et voilà, de retour à la maison en bas au Villard où la neige a fondu depuis longtemps! Juste le temps de récupérer deux essaims d’abeilles, et c’est le retour à la ville en attendant les mois d’été.

 

IMG_2433

chanin

Toussaint 2013

Après de nombreux bons séjours en montagne pendant l’été, le dernier avant l’hiver pour bien tout fermer, à la Toussaint.

Cette année après plusieurs années très enneigées, quelques très belles journées nous permettent de profiter d’un séjour idyllique en montagne avec un invité ami d’un des garçons:

Chalet à la Toussaint

Chalet à la Toussaint

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En montant, nous avons la surprise de voir que quelqu’un a contribué à débroussailler une partie du chemin dans la partie supérieure. Personne qui est entrée dans le chalet mais qui n’y a pas dormi. (Nous le connaissons suffisemment pour nous en rendre compte). Merci à lui ou elle…

Bien sûr, ce n’est pas tout d’arriver au chalet après 2h 1/2 de marche, encore faut-il aller chercher de l’eau à la source. Bonne surprise, en cet automne, la source coule avec un très gros débit. Il n’y a donc pas à attendre beaucoup…

Source

Source

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et après une bonne nuit, puisqu’il fait beau, on va en montagne montrer des chamois à notre invité.

Chalet de Chanin

Chalet de Chanin

Le vent du sud nous aide à ne pas nous faire repérer, et malgré le fait que la période de chasse rende les animaux méfiants, nous pouvons en approcher un bon nombre:

Chamois

Chamois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ainsi toute une bonne partie de la journée, toujours avec la présence de nos grandes amies incontournables de Chanin: les Aiguilles d’Arves

Les Aiguilles d'Arves

Les Aiguilles d’Arves

Et il fait si bon que nous pouvons même manger dehors. C’est rare à cette période!

Déjeuner en alpage

Déjeuner en alpage

Et quand tout est bien rangé pour l’hiver, il n’y a plus qu’à fermer la porte de la grange et à s’en aller… A bientôt.

 

Chalet devant les Aiguilles d'Arves

Chalet devant les Aiguilles d’Arves

 

« Articles plus récents - Articles plus anciens »